Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Enseignement Ressources > CP2 / Adaptation des déplacements > Exigence de la sécurité dans les activités physiques de pleine nature dans le (...)
Publié : 25 mai 2017

Exigence de la sécurité dans les activités physiques de pleine nature dans le second degré

Circulaire n° 2017-075 du 19-4-2017

La circulaire n° 2017-075 du 19-4-2017 fixe le cadre de l’enseignement des APPN. Pour le moment seul le cadre national de l’escalade est publié, pour les autres activités ils seront progressivement mis en place.

Une commission académique se chargera de publier le cadre académique.

“En” effet, l’enseignement et la pratique volontaire des APPN s’inscrivent pleinement dans le parcours de formation d’un élève. Au-delà de leurs apports spécifiques sur le plan moteur, ces activités trouvent leur intérêt dans l’éducation à la sécurité par l’apprentissage de la maîtrise des risques lors de la confrontation avec des milieux incertains et changeants, avec des contraintes liées à la variabilité de l’environnement. De plus, elles renforcent la solidarité et la coopération. En vivant des situations éloignées du quotidien, les élèves apprennent à observer, écouter, prendre conscience de leurs limites et ainsi mieux les repousser sans jamais les dépasser.
Ces activités constituent en premier lieu un champ d’apprentissage spécifique de l’éducation physique et sportive (EPS), discipline obligatoire tout au long de la scolarité. Ainsi, les programmes d’EPS des collèges et des lycées prévoient que les élèves doivent s’éprouver tout au long de leur scolarité au contact de ces (APPN) : escalade, course d’orientation, VTT, canoë-kayak, voile, etc. En fonction de l’APPN pratiquée, chaque projet EPS doit permettre aux élèves de développer des compétences pour « se déplacer en sécurité en s’adaptant à des environnements variés naturels ou artificiels ».
Ces activités peuvent être également proposées dans le cadre des enseignements facultatifs ou de complément, des sections sportives scolaires, des associations sportives dans le cadre des activités de l’UNSS, et des stages APPN. Les sections à projet qualifiant doivent faire l’objet de recommandations particulières.
En s’appuyant, notamment, sur les spécificités de leur territoire, cette variété de disciplines et de pratiques doit inciter les établissements à offrir une programmation équilibrée et cohérente, notamment dans le cadre des projets d’école et d’établissement.
Les conditions spécifiques d’exercice de ces enseignements et de ces pratiques justifient que les APPN soient soumises, dans le cadre scolaire, à des exigences strictes de sécurité rappelées dans la note de service n° 94-116 du 9 mars 1994 et la circulaire n° 2004-138 du 13 juillet 2004. En complément de ces directives, la présente circulaire énonce des conseils et des recommandations spécifiques aux APPN devant être pris en compte à la fois dans le cadre d’une réflexion académique et dans la pratique quotidienne des enseignants. Une annexe relative à l’escalade complète la présente circulaire. D’autres APPN (ski alpin, course d’orientation, VTT, randonnée pédestre) donneront également lieu à des annexes qui seront publiées ultérieurement.
La présente circulaire s’applique aux enseignements du second degré et, dans le cadre de la mise en œuvre du cycle 3, aux enseignements auxquels participent à la fois des élèves de primaire et des élèves de 6e (Programmes EPS cycle 3).”

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=115731