Vous êtes ici : Accueil > Tice > Expérimentation et veille technologique > Utilisation d’une caméra embarquée
Publié : 14 février 2013

Utilisation d’une caméra embarquée

Contexte

Certaines activités physique de pleine nature, oblige l’enseignant à suivre son groupe d’élèves en pratiquant lui-même l’activité. Le retour sur l’action de l’élève peut se faire également avec les tice.

Dans le cadre d’un séjour plein air, ou d’une activité de l’AS comme le ski, le canoë ou le VTT l’utilisation d’une caméra embarquée peut se révéler intéressante.

Matériel

Le matériel utilisé ici est une caméra GOPRO HD HERO2. J’ai utilisé la fixation type lampe frontale.

info document -  voir en grand cette image
De cette manière la personne qui a la caméra filme ce qu’il regarde. Ca permet d’analyser l’action de l’élève à l’aide d’une vue de l’arrière.

Nous ne pouvons pas éviter les tremblements dus à la pratique de l’activité, par contre son est exploitable.

Le positionnement de la caméra peut également se faire derrière le casque, ainsi l’enseignant tout en restant devant le groupe pour le guider, aura des images de la façon dont les élèves interprètent et réalisent les consignes.

info document -  voir en grand cette image"

Bien évidemment, le cinéaste ne voit pas ce qu’il filme. Par contre il a un retour après la leçon sur ce que les élèves ont réalisé.

Enfin la caméra peut aussi être installée sur le casque d’un élève au milieu du groupe.

L’exploitation

N’ayant pas d’écran LCD (il existe en option), l’exploitation se fait à postériori. L’avantage, l’analyse du film n’ampute pas le temps de pratique, mais la correction n’intervient que le soir ou à un autre moment et ne s’appliquera que pour la leçon suivante. Ce type d’exploitation est adaptée à un séjour plein air.

Dans le cas d’une utilisation en UNSS, ceci peut se faire via un ENT ou un espace privé d’un site internet.

La lecture des films ou photos peuvent se faire sur un ordinateur, un ipad avec l’adaptateur pour lire les cartes, ou une tablette android.

Points positifs

- Facilité d’utilisation, 2 boutons, et des indicateurs sonores pour savoir si on filme ou non.
- La qualité des images en haute définition
- La relative stabilité des images

Points négatifs

- L’autonomie de 2 heures, et le temps de charge de 4 heures, ne permet pas filmer deux leçons de ski dans la même journée. Nous pouvons augmenter l’autonomie en activant l’arrêt automatique de la caméra au bout d’un temps d’inactivité.
- Il faut enlever la carte mémoire pour lire les vidéos, donc enlever la caméra de son boitier étanche. Ce qui limite l’utilisation au sein de la leçon.
- Le poids des fichiers, filmer en HD, crée un fichier (mp4) d’environ 100Mo la minute, ça nécessite une machine suffisamment puissante pour lire les vidéos. Un netbook sera un peu juste.

Perspectives

La version 3 de la caméra permet une utilisation via wifi, pour déclencher la capture de l’évènement, avec un écran déporté. Peut-être que prochainement nous pourrons par ce biais visionner les films pendant un temps de repos de la leçon. Une remontée en télésiège par exemple.