Vous êtes ici : Accueil > Dispositifs Sportifs > Sport scolaire > Informations diverses > L’association sportive
Publié : 3 juillet 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

L’association sportive

La circulaire du 16 mars 2010 (parue eu BOEN n° 11 du 18 mars 2010) présente un certain nombre de principes directeurs présidant à la préparation de la rentrée 2010.

(voir l’ensemble du contenu de cette circulaire : rubrique « Orientations nationales »)

Renforcer la politique de santé et la pratique du sport  constitue le principe directeur n°5

« 1.5.2 Développer les pratiques sportives à l’école
En complément de l’enseignement obligatoire d’éducation physique et sportive dont bénéficie chaque élève tout
au long de sa scolarité, l’association sportive offre aux élèves volontaires la possibilité de pratiquer une ou plusieurs activités sportives.
Les expériences d’aménagement du temps scolaire permettant de dégager quotidiennement d’importantes plages de pratique sportive devront être développées.
Il convient de favoriser la création d’associations sportives dans les écoles, et de renforcer l’activité des associations sportives dans les collèges et les lycées ; dans ce cadre, l’investissement des élèves - dans les aspects organisationnels de l’association sportive - devra être recherché et valorisé.
Le projet de l’association doit être partie intégrante du projet d’école et du projet d’établissement. L’activité de l’association sportive doit être effective et correspondre à un projet présenté en début d’année scolaire.
La création de sections sportives scolaires, qui offrent aux élèves volontaires de collège et de lycée la possibilité de pratiquer de manière approfondie une activité sportive de leur choix, sera encouragée.
Le volet sportif de l’accompagnement éducatif doit aussi offrir aux élèves la découverte et la pratique régulière
d’une activité physique et sportive.

En lien avec l’USEP et l’UNSS, les partenariats avec les fédérations sportives agréées par le ministère en
charge des sports et leurs instances départementales et régionales seront recherchés pour favoriser l’accès aux
installations sportives, le prêt de matériel, ou la mutualisation d’outils pédagogiques. Ces partenariats seront
développés dans le respect des termes des conventions nationales signées par les fédérations sportives avec
le ministère de l’Éducation nationale, l’USEP et l’UNSS. »

- Lien avec l’U.N.S.S. Union Nationale du Sport Scolaire http://www.unss.org/

L’association sportive, expression de la volonté des élèves et des enseignants d’EPS

« Les enseignants doivent s’engager dans une démarche de réflexion sur leur projet et sur leur pratique pour aboutir à l’élaboration d’un programme d’action menant de la logique de l’offre à celle de la satisfaction de la demande. Cette démarche doit être concertée et la mise en œuvre partagée au service d’un réel projet, lequel intégrera de manière étroite vie associative et pratique d’activités sportives. »

- L’association sportive d’établissement.
- Les trois pôles.

L’ouverture vers les différences

« L’UNSS a depuis longtemps cherché à accueillir dans ses manifestations les élèves en situations de handicap en utilisant la rencontre sportive comme moyen d’atteindre ses objectifs, dans le cadre du pôle développement à l’échelon départemental et académique, en privilégiant la notion de handicap et non la forme du handicap moteur, sensoriel, ou mental. »

- Le sport intégré

La responsabilisation des jeunes qui fait la force des AS et de l’UNSS

« A l’occasion des rencontres UNSS, du district aux championnats de France, voire des championnats du monde, la dénomination « Jeune Officiel » identifie les élèves indispensables au bon déroulement des épreuves (arbitres/juges) mais aussi ceux qui amènent un plus dans le suivi de l’organisation (secouristes, reporters, organisateurs…) »

- Les Jeunes Officiels