Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Enseignement Ressources > Dossier Etre professeur d’EPS en 2009
Publié : 8 mars 2010

Dossier Etre professeur d’EPS en 2009

Être professeur d’éducation physique et sportive en 2009


Interrogation réalisée en mai-juin 2009 auprès de 900 professeurs d’éducation physique et sportive dans les collèges et lycées publics.
Par la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance [D.E.P.P.] (La direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance exerce une fonction de suivi statistique, d’expertise et d’assistance pour le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Elle garantit la qualité de la production statistique.).
Ce dossier présente les résultats d’une enquête en face à face menée en mai et juin 2009 auprès d’un échantillon de 900 professeurs d’éducation physique et sportive enseignant en collège et lycée. Pour préserver la représentativité de l’ensemble du corps des professeurs d’éducation physique et sportive, les données présentées ont été redressées a posteriori.
Cette enquête a été réalisée dans le cadre de l’accord de partenariat signé entre la DEPP et la MGEN visant à améliorer la connaissance des postes et conditions de travail des personnels de l’Éducation nationale et de leur état de santé. Ce premier projet d’étude porte sur le métier des professeurs d’éducation physique et sportive, leurs représentations, leurs conditions de travail, leurs problèmes de santé et le climat de l’établissement où ils exercent.
Discipline à dominante masculine, l’éducation physique et sportive (EPS) est exercée par des professeurs majoritairement titulaires, ayant aussi des responsabilités en dehors du cadre scolaire, qui ont le sentiment d’exercer une profession à risque, tant pour eux-mêmes que pour leurs élèves, et des problèmes de santé liés à l’exercice de leur discipline.
Malgré un fort taux de satisfaction vis-à-vis de leur expérience professionnelle, une part non négligeable de professeurs d’EPS a le sentiment d’une dégradation des conditions d’exercice et/ou du climat dans leur établissement ainsi que de leur moral.
Une typologie, construite à partir du croisement d’un score de satisfaction sur les conditions de travail et d’un autre score relatif à l’évolution de leur situation professionnelle, a permis de mettre en relief cinq profils bien identifiés d’enseignants d’EPS.

Documents joints