Vous êtes ici : Accueil > Numériques > Images numériques en EPS (TRAAM) > TRAvaux Académiques Mutualisés > Utilisation de la vidéo différée en combat
Publié : 10 juin 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

Utilisation de la vidéo différée en combat

Utilisation de la vidéo différée (DARTFISH)

Comment créer des feedbacks rapides et améliorer la progression des élèves

Activité support

Niveau de Classe

Combat au sol

6ème

Collège F. LEGER ; Le Petit-Quevilly

Prof EPS : David BERNARD

Description de l'usage

L'utilisation de la vidéo différée (enregistrement de 7 secondes répété au ralenti) à l'aide d'un logiciel d'analyse vidéo (DARTFISH Team pro 4.5) permet de créer des feedbacks rapides chez nos élèves. Ces derniers peuvent ainsi verbaliser sur les points à améliorer pour respecter les consignes de l'enseignant.

Objectifs du cycle poursuivis par l’utilisation de ce dispositif

·          Etre capable de supprimer les bons appuis au sol de mon adversaire pour le mettre sur le dos et l’immobiliser.

·          Gérer un affrontement

Organisation de la classe

·          Mise en place d'un atelier vidéo dans un coin de la salle. La position du caméscope permet de filmer toute la salle (ce dernier peut être mobile sur un pied).

·          L'enseignant appelle un petit groupe d'élèves (4) lorsqu'il a enregistré des comportements moteurs significatifs positifs ou négatifs et les analysent avec eux

Matériel utilisé

·          Un ordinateur sous windows XP avec minimum 512 Mo de mémoire vive avec sortie IEEE 1394

·          1 câble firewire ou IEE1394 d’au moins 5 m

·          1 Camescope DV avec sortie Firewire

·          Le logiciel Dartfish Team Pro 4.5

Photos du dispositif

Ce que l’élève voit, en différé.


 

Niveau Tice requis pour l'enseignant

Averti :

  • Réglage du différé et de la mémoire tampon dans le logiciel ;

·         Réglage de la durée de l’enregistrement

  • Installation du matériel.

Niveau Tice requis pour l'élève

Aucun

Avantages apportés par l’utilisation des TICE

Pour le prof :

  • La vidéo rend concret les remarques de l'enseignant

·         Etre capable de faire verbaliser les élèves sur leur comportement moteur

Pour l'élève:

  • Plus de sens : il se voit faire; il change d'attitude après le passage devant la caméra.

·         Les corrections motrices se font beaucoup plus vite.

Les Plus-values de l'usage

Pour l'élève

pour l'enseignant

pour l'élève et l'enseignant

Acteur de son apprentissage

++

Compréhension facilitée, Visualisation simplifiée des problèmes,

++

Développement du regard critique

++

Accroitre la motivation

+++

Mettre en activité, valoriser

+++

Impulser l’autonomie

++

Bénéficier d'un apprentissage individualisé

+++

S'auto-évaluer ou être évalué différemment

+++

Connaissance immédiate des résultats

+++

L'apprentissage facilité

++

Mutualiser les ressources

+++

Multiplier les ressources

+++

Réactivité pédagogique

+++

Évaluer autrement

++

ressources mutualisées

+

Faciliter les échanges entre enseignants et élèves

++

Favoriser la continuité pédagogique entre les séances

++

Compétences B2i développées

  • Aucune

Les freins repérés:

  • L’acquisition du matériel et du logiciel

·         La mise en place du matériel

·         Le droit à l'image en cas d'enregistrement

·         L'effet spectateur


 

Les solutions envisagées pour lever les freins :

  • Faire des demandes et projets auprès des conseils généraux, régionaux montrant les plus-values pédagogiques pour les élèves. La mise en place peut être facilité si la structure du matériel reste fixe.

·         Effacer le fichier après le visionnage devant l'élève, en cas de stockage pour réaliser des analyses comparatives, prévenir les parents par écrit de la démarche et de l'objectif du cours (autorisation systématique dans le carnet de correspondance).

·         L’effet spectateur peut être géré dans un premier temps par la constitution de petits groupes de travail.

Liens vers d'autres exemples d'usage:

Utilisation du différé en gymnastique

 

Documents joints