Vous êtes ici : Accueil > Tice > Expérimentation et veille technologique > Cardiofréquencemètre à enregistrement de données
Publié : 27 février 2009

Cardiofréquencemètre à enregistrement de données

Constructeur et modèle : Polar S 710
Expérimentateur : david.bernard@ac-rouen.fr
Déroulement : cette expérimentation visait à tester les
conditions d’utilisation d’un cardiofréquencemètre de gamme
performante pour la récupération de données par des élèves.

Caractéristiques :

Ce cardiofréquencemètre est équipé
de d’un dispositif de transfert de données par infrarouge. Il simplifie
l’entrée des données en vue d’un traitement informatisé.

Marque et modèle Polar S 710
Accessoires livrés Logiciel Polar Précision Performance version 4.00
Electrode + Sangle
Support pour fixer le cardiofréquencemètre sur le vélo
Compteur pour vélo + aimant sans fil
Guide d’utilisation
Matériel optionnel obligatoire Néant
Matériel optionnel Capteur de puissance
Capteur de cadence
Gel contact pour assurer le fonctionnement du cardiofréquencemètre (à acheter en pharmacie)
Prix approximatif 331 Euros environ (au 15 / 11 / 03)
Les +
  • Transfert des données du cardio vers l’ordinateur par Infrarouge
  • Enregistrement des données suivant plusieurs modes
  • Réalisation de tests physiques préprogrammés.
Les –
  • Le tarif élevé
  • Le logiciel trop professionnel
  • La maniabilité de la montre
  • Enregistrement d’un seul profil d’utilisateur.

 

Utilisation

  1. Prise en main / Découverte

Lors de la première utilisation, nous devons nous
référer au mode d’emploi afin de personnaliser le cardiofréquencemètre.
L’application de l’émetteur sur le thorax nécessite
l’humidification préalable des électrodes de l’émetteur,
sans celle-ci l’électrode ne fonctionne pas. L’emploi d’un
gel contact facilite l’utilisation (surtout pour les collégiens).
L’enregistrement des données s’effectue facilement grâce
au bouton central de la montre. En revanche, l’arrêt de l’enregistrement
nécessite une légère pression sur la touche stop, cette
manipulation n’est vraiment pas évidente au départ. Une
pression prolongée éteint complètement le cardiofréquencemètre.

  1. Intérêt pédagogique par rapport à l’E.P.S.

- Réalisation de courbes de fréquences cardiaques ;
- Gestion des allures de courses par le biais d’une A.P.S.A. comme le
Bike & Run ;
- Réalisation de tests physiques de VMA ou VO2 max préprogrammés
 ;
- Gestion de sa vie physique future ;
- Travail sur la connaissance de soi et de ses possibilités.

  1. Evolution dans l’utilisation

- Réalisation d’un I.D.D. avec les S.V.T. sur le corps en effort.
- Réalisation au niveau lycéen (première / terminale)
d’une programmation d’entraînement avec l’aide du
logiciel et du cardiofréquencemètre, être capable de déterminer
son état de forme ou préparation d’une échéance
comme une épreuve de course de longue durée pour le baccalauréat.

  1. Critère de choix

Avantages
- Logiciel d’entraînement
- Liaison infrarouge (gain de temps)
- Compteur vélo sans fil
Inconvénients
- Tarif
- Un seul profil utilisateur
- Logiciel trop spécialisé vers un entraînement professionnel
Critères importants à prendre en compte
- Nombre de profil utilisateur, il faut au moins 1 cardiofréquencemètre
pour 2 élèves.
- Transfert vers l’ordinateur des données.
- Bien réfléchir à l’utilisation du cardiofréquencemètre
lors de la séance.

  1. Bilan et questions réponses

L’emploi du cardiofréquencemètre
en classe est très intéressant pour l’élève
au niveau de sa gestion des allures en agissant sur la connaissance de soi.
Cependant le matériel a un coût.
Polar est la marque far du marché, néanmoins compte tenu du
tarif Sigma dispose de cardiofréquencemètre sans enregistrement
de données à prix plus attractifs. Ainsi une bonne organisation
de séances afin de récupérer les données voulues
et une feuille de calcul « Excel » (recoupement de certaines données
permettent de faire des graphiques) peuvent être tout à fait
satisfaisants. Avec un bon protocole, nous pouvons utiliser des cardiofréquencemètres
moins onéreux et surtout en nombre suffisant.